• Exposition Toutânkhamon à Paris

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris

    C'est à la Grande Halle de La Villette à Paris que nous avons découvert
    cette superbe Exposition
    du siècle.

    Elle se tient jusqu'au dimanche 22 septembre 2019 !

    https://lavillette.com/programmation/toutankhamon_e185

     

    Plus de 150 objets stupéfiants dont 60 hors d’Égypte pour la première fois...

    Cette exposition révèle la spectaculaire qualité artistique
    du trésor vieux de 3300 ans de l'enfant roi.


    C'est le 22 novembre 1922 que l'archéologue britannique,
    Howard Carter, fit la découverte
    dans la Vallée des Rois
    du tombeau de Toutânkhamon où 5398 objets y étaient entassés :

    Exposition Toutânkhamon à Paris

     

    Place à quelques clichés durement obtenus parmi la foule :

    Exposition Toutânkhamon à Paris

    Couvercle de vase canope en calcite avec la tête du roi : Nouvel Empire

    Règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C.
    Grand musée Égyptien

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris   Exposition Toutânkhamon à Paris

    Exposition Toutânkhamon à Paris

    Des viscères sous double protection

    La momie de Toutânkhamon était protégée par une série d'enveloppe
    s'emboîtant les unes dans les autres.

    L'archéologue britannique, Howard Carter, découvrit dans un coffre taillé dans
    la calcite 4 compartiments où se trouvaient :

    4 têtes représentant le jeune roi qui dissimulaient 4 petits cercueils en or renfermant
    les organes momifiés. Ici, celui de l'expo abritait le foie.
    Les trois autres sont pour le poumon, l'estomac et les intestins.

     

     Exposition Toutânkhamon à Paris

    Statue de Ptah en bois doré. Ptah porte une coiffe en verre bleu cobalt.

    Bois, gesso, feuille d'or, résine noire, faïence égyptienne bleue, verre (yeux)

    Règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C.
    Grand musée Égyptien

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris  Exposition Toutânkhamon à Paris

     

    Ptah porte une coiffe en verre bleu cobalt.
    Les 3 hiéroglyphes que l'on voit sur son spectre sont le signe ânkh (la vie),
    le pilier djed (la stabilité) ainsi que le signe ouas (la puissance).

    Bois, gesso, feuille d'or, résine noire, faïence égyptienne bleue, verre (yeux)

    Règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C.
    Grand musée Égyptien

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris

    Statue en bois du gardien du Ka du roi, portant la coiffe Némès*

    Les yeux du regard perçant du gardien sont faits d'obsidienne volcanique.
    L'uraeus sur front est en bronze.

    Bois, gesso, feuille d'or, résine noire, bronze, calcite blanche et obsidienne (yeux)

    Règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C.
    Grand musée Égyptien (*Pour la première fois visible hors d’Égypte)

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris   Exposition Toutânkhamon à Paris

    Deux effigies du roi grandeur nature gardaient ainsi l'entrée de la chambre funéraire.
    Ces corps recouverts de bitume noir, couleur du limon déposé par la crue annuelle du Nil, symbolise le renouveau végétal et la vie qui revient.

    Débauche de dorure pour les armes (la massue et le long bâton mekes),
    les bijoux (le gorgerin, le pectoral et les bracelets) et le pagne.

    Bois, gesso, feuille d'or, résine noire, bronze, calcite blanche et obsidienne (yeux)

    Règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C.
    Grand musée Égyptien (*Pour la première fois visible hors d’Égypte)

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris

    Regalia posthume
    Les mains royales en or brandissent la crosse et le flagellum.
    Ces emblèmes sont essentiels au pouvoir royal.

    Le pectoral en or incrusté de verre représente l'oiseau Ba
    Or, verre

    Louxor, Vallée des Rois, KV62, chambre funéraire

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris

    Telle une poupée russe, le sarcophage contient trois cercueils.
    (Réalisé en or massif, le dernier pèse plus de 110 kilos)

    Ici, 4 bandelettes horizontales et 2 bandelettes verticales en or de la momie
    de Toutânkhamon, incrustées de cornaline, de lapis-lazuli et de verre.

    La momie était étroitement enveloppée de 8 bandelettes en or richement ornées.
    Les incrustations de verre coloré formaient les hiéroglyphes du nom du roi
    et de formules magiques protectrices.

    Exposition Toutânkhamon à Paris

     Exposition Toutânkhamon à Paris

    Calice au vœu de Toutânkhamon
    en forme de lotus ouvert à deux boutons

    Calcite, peinture

    Louxor, Vallée des rois, KV62, antichambre

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris  Exposition Toutânkhamon à Paris

    Cette figure du faucon Horus coiffé d'un gigantesque disque solaire
    servait d'enseigne.
    Certainement fixé à l'avant du timon du char plaqué d'or,
    retrouvé en pièce détachée dans l'antichambre de la tombe du souverain
    (parmi 5 autres chars)


    Association du scarabée ailé, image du soleil matinal, et du faucon, intimement lié à la fonction pharaonique dont les prêtres égyptiens étaient coutumiers.

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris

     Statue en bois du roi coiffé de la couronne blanche

    Plaçant un pied devant l'autre pour donner une impression de mouvement,
    Toutânkhamon symbolise la confiance et la tranquillité tandis qu'il continue
    de cheminer dans le monde des morts.

    Bois, feuille d'or, gesso, résine noire, bronze

    Règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C.
    Grand musée Égyptien

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris   Exposition Toutânkhamon à Paris

    Statuette à tête de chacal de Douamoutef sur socle, en bois doré

    Chacun des fils d'Horus était sous la protection d'une déesse.
    Douamoutef était protégé par Neith, déesse de la guerre et de la chasse.

    Bois

    Règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C.
    Grand musée Égyptien

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris

    Boîte en bois incrusté, en forme de cartouche
    Cette boîte renfermait des bijoux, des étoffes de lin,
    un étui à miroir et les spectres royaux.

    Bois de conifère, bois d'ébène, ivoire, peinture


    Louxor, Vallée des Rois, KV62, chambre du trésor

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris

    Fauteuil en bois incrusté d'ébène et d'ivoire de Toutânkhamon

    Ebène, ivoire, feuille d'or
    Louxor, Vallée des Rois, Antichambre

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris

    Lit en bois doré*

    La structure en ébène du lit est recouverte de feuilles d'or.
    Gravé sur le pied du lit, il y a Bès, le dieu qui veille sur les nouveau-nés,
    et Taouret, la déesse-hippopotame, qui protège le roi.

    Règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C.
    Grand musée Égyptien (*Pour la première fois visible hors d’Égypte)

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris

    Bouclier en bois doré montrant Toutânkhamon coiffé de la couronne atef
    et mettant des lions à mort*

    L'inscription associe Toutânkhamon et Montou.
    La délicatesse des ajours de l'ouvrage suggère qu'il s'agit ici d'un bouclier d'apparat.

    Bois, stuc, feuille d'or

     Règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C.
    Grand musée Égyptien (*Pour la première fois visible hors d’Égypte)

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris

    Coffret en bois en forme de sarcophage pour la figurine en bois de Toutânkhamon allongé sur une bière.

    Bois, résine noire

    Règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C.
    Grand musée Égyptien

    Exposition Toutânkhamon à Paris

    Barque solaire miniature en bois peint avec pagaie

    En tout, 35 bateaux miniatures se trouvaient dans le tombeau.
    Grâce au pouvoir de la magie, chacun de ces bateaux devait se transformer
    en navire fonctionnel de taille réelle dans l'au-delà.

     

    Règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C.
    Grand musée Égyptien

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris

    Ce chaouabti* de Toutânkhamon (le plus haut) porte la couronne blanche
    de Haute Egypte. Il joue le rôle de double roi dans l'au-delà.

    Tout comme sur terre d'Egypte les chaouabtis* superviseurs étaient nécessaires
    dans l'au-delà pour surveiller les chaouabtis* ouvriers.
    Une armée d'ouvriers chaouabtis* s'assuraient que le défunt n'aurait jamais à travailler dans l'au-delà et que chacun de ses besoins serait comblé.

    Règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C.
    Grand musée Égyptien (*Pour la première fois visible hors d’Égypte)

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris   Exposition Toutânkhamon à Paris

    Le dieu Amon protégeant Toutânkhamon

    XVIIIe dynastie, règne de Toutânkhamon, 1336-1326 av. J.-C.
    Diorite, Paris, musée du Louvre

     

    Exposition Toutânkhamon à Paris

     Statue colossale (Hauteur 2,85m) en quartzite de Toutânkhamon
    usurpée par Aÿ et Horemheb

    Louxor, Médinet Habou, Temple Aÿ et d'Horemheb

     

     

    Un autre article :

    Exposition Toutânkhamon à Paris

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Florence
    Samedi 31 Août à 18:00

    Hello N@t ! 

    Quel beauté de voir tout ça ! Roo la la, que j'aimerais revoir tout ça à Paris mais hélàs on n'a pas de vacances !! PPffff !! mais heureusement que j'ai vu tout ça au musée du Caire en 1998 (par contre, je n'ai pas pu prendre des photos car c'était interdit !!!) mais j'en ai encore des frissons !!!  merci de nous faire partager ça… merci et à bientôt bises floflo

      • Samedi 31 Août à 19:23

        Coucou FloFlo !

        Je ne savais pas que tu avais fait le voyage en Egypte !
        Ouf, ici, à Paris les photos étaient possibles...
        Alors c'est une chance que je ne soupçonnais pas par rapport au Musée du Caire.

        Doux souvenirs pour toi alors...

        A bientôt, bises,

        Et bonne rentrée !

        Bon week-end.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :